24/01/2007

NOTRE AVIS SUR LE BUDGET 2007

budget 2007
mardi 23 janvier 2007  Présentation du budget 2007.
Notre réaction.

Un budget qui ressemble à une salle d’attente

Avant d’analyser ce budget 2007 nos attentes étaient multiples :

  • Après une décennie de budgets de « Papy endormi », allions-nous découvrir des projets nouveaux et dynamiques ?
  • Renforcée, la majorité allait-elle commencer à concrétiser certaines de ses promesses électorales dans les domaines de la culture, du social et de l’attention portées aux différents quartiers et entités de notre commune ?
  • Suite à nos demandes répétées et à des promesses d’une meilleure information et d’une plus grande transparence, allions-nous être invités à une commission préparatoire sur le budget 

A la lecture de cette centaine de pages, notre déception est triple.

  • Ce budget  est marqué du sceau « Charles Ier » et non « Charles II » !
  • La liste de priorités est toujours la même et celle des oubliés aussi malheureusement. Par rapport à ces deux reproches, nous attendons avec impatience la déclaration de politique générale pour savoir quel est le cap donné au Macanic par son nouveau capitaine. Un premier geste positif serait de la finaliser avant octobre de cette année. En effet, en 2001, nous avions attendu 10 mois avant de connaître les intentions politiques de la majorité.
  • Pour la troisième année consécutive nous réitérons notre demande d’une commission préparatoire au budget.  

En évoquant ces quelques réflexions, nous avons l’impression d’être dans la salle d’attente d’un spécialiste. Il nous a fallu longtemps avant de décrocher le rendez-vous, il ne veut pas répondre à nos questions au téléphone et dans son bureau son diagnostique nous déçoit. Tout ça pour ça, serions-nous tenté de dire.

 

Et de plus, nous ne sommes pas les seuls dans la salle d’attente.  Nous y croisons les regards déçus de citoyens wavriens mais aussi ceux plus inquiets des gestionnaires Maca.

 

Et pourtant ils portent fièrement depuis quelques années les costumes d’une des villes les mieux gérées de Wallonie.  Ils viennent en plus d’hériter de la garde-robe de leur illustre prédécesseur.  Quand on l’ouvre, on s’empresse d’en ressortir les plus belles parures et on essaye de ne pas trop penser à celles qui sont mitées depuis quelques temps.

 

Le spécialiste que nos édiles sont venus consulter est un tailleur car il va falloir apprendre à jouer avec des ciseaux bientôt et de réparer certaines pièces.

 

Il y a quelques mois on en revendait une première : la Régie de l’eau. Depuis lors, les Wavriens se sont habitués à voir les camions et les ouvriers de l’IECBW s’installer dans leur quartier ou sur leur trottoir. Les rustines ne tiennent plus, il faut remplacer des dizaines de kilomètres de tuyaux.

 

Aujourd’hui, on découvre que les poches de la régie de l’électricité se vident. La majorité estime à 4 millions d’euros la diminution de son boni et s’interroge, légitimement, sur son avenir. De ce fait, le Budget est en déficit à l’ordinaire de près de 2 millions d’euros.

 

Depuis quelques semaines, un autre habit inquiète, c’est l’ancienne décharge de Basse-Wavre et ses conséquences financières présentes (1 million d’euros) et futures (l’énorme chantier de la future réhabilitation).

 

Enfin, un cadeau qui pourrait devenir empoisonné : les 52 vignettes poubelles gratuites par ménage vont-elles résister au futur « coût vérité » sur les déchets imposé par la Région Wallonne ?

Dans le budget 2007, le coût d’enlèvement  des immondices est estimé à 1.250.000 euros et les recettes (vignettes achetées) est de 25.000 Euros. Comment va-t-on couvrir la différence dans le budget de l’année prochaine ?

 

Voilà trois nouvelles attentes auxquelles il faudra apporter des réponses dés cette année. Car nous ne pouvons pas rester dans la salle d’attente trop longtemps au risque qu’elle devienne vite la salle des pas perdus. Un beau défi pour cette équipe de gestionnaire et l’occasion de vérifier si leur costume est bien à leur taille.

Wait and see !!!

 

Voilà pourquoi nous voterons contre le budget 2007. 

 

Les conseillers communaux ECOLO

Arnaud Demez

Jean Goossens

Véronique Michel

Sabine Toussaint

21:36 Écrit par Arnaud DEMEZ Chef de groupe dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.